top of page


Le syndicat

HISTORIQUE

Créée en 1986 par une centaine de volontaires soucieux de préserver leurs plans d'eau, l'association corrézienne des étangs limousin est devenue le Syndicat des Etangs Corréziens. Il compte actuellement près de mille membres propriétaires ou gestionnaires animés des mêmes intentions de protection et sensibles à l'évolution de la législation.

LOGO-SYNDICAT-ETANGS-CORREZIENS

OBJET DU SYNDICAT

Présentation association :

Syndicat des etangs correziens

Date de création : 20/10/1986

Date de publication : 05/11/1986

Date de déclaration : 12/10/2012

RNA : W192000404 - Siren : 512517202

Reconnue d'utilité publique : Non

Genre : pêche

Type : sport

Les buts de cette association sont les suivants :

  • Servir d'intermédiaire entre les propriétaires gestionnaires d'étangs, l'Administration chargée de la police de l’eau et la Fédération Départementale des Associations agréées de pêche et de pisciculture, de façon à obtenir par concertation et/ou compromis, un accord harmonieux entre les divers utilisateurs de l’eau

  • Promouvoir l’utilisation rationnelle des différents types d'étangs selon leur vocation piscicole, de loisirs, d'agrément ou d'activités touristiques,

  • D'initier ou participer à toute manifestation en liaison avec le milieu aquatique,

  • De rechercher et établir des relations avec des organisations analogues quel qu'en soit le niveau territorial,

  • De façon générale, de s'intéresser à tout ce qui concerne l'environnement et à tout ce qui se rapporte directement ou indirectement aux activités que peuvent générer les étangs.

  • Promouvoir des projets ou répondre à des appels à projets

  • Participer aux économies d’eau notamment en permettant les prélèvements pour l’agriculture et l’arboriculture

philippe mulder.png

Le Mot du Président - Thierry MULDER

 

Chers(ères) adhérents(es),

En ce milieu d’année 2024, notre président, Thierry Lissac, a souhaité passer le relais pour prendre de nouvelles fonctions et relever de nouveaux défis. Il nous faut le remercier chaleureusement pour l’investissement personnel et le travail qu’il a accompli pendant près de 7 ans. Je souhaite qu’il puisse être présent à notre Assemblée Générale du 6 septembre prochain, ainsi que les membres partants du bureau, pour que, collectivement, nous puissions leurs témoigner notre reconnaissance.

Sans attendre le départ effectif du président, prévu le 1er juin, pour permettre une continuité dans les actions en cours et la gouvernance du syndicat, le conseil d’administration, par un vote à bulletins secrets, a choisi de me confier la lourde tâche de la présidence. Trois membres du bureau ont également été renouvelés, certains titulaires ayant demandé à prendre un peu de recul pour des raisons toutes personnelles.

Agé de 59 ans, corrézien d’origine, je suis entré au conseil d’administration du syndicat des étangs Corréziens il y a deux ans, en tant que représentant de la mairie de Chamboulive. Cette commune possède deux étangs, dont j’assure la gestion et le suivi en tant qu’adjoint au maire de la commune. Je souhaite vous voir nombreux lors de l’assemblée générale du 6 septembre, en attendant de venir à votre rencontre sur le terrain ou à l’occasion de réunions, que j’espère organiser prochainement à travers le département.

Avec l’ensemble des administrateurs, nous souhaitons inscrire l’action du syndicat dans les pas de l’équipe précédente, sans rupture, en vue de pérenniser et d’adapter notre travail aux défis et aux enjeux à venir. Il nous faut, collectivement, défendre et porter des projets pour les étangs, en conciliant l’exploitation humaine, la préservation de la ressource en eau, la lutte et l’adaptation au changement climatique et la conservation de la biodiversité. Nous sommes résolument déterminés à porter la voix des propriétaires d’étangs, confortés par des études scientifiques récentes qui tendent à démontrer, s’il en est besoin, « le rôle fondamental des étangs sur les bassins versants, les paysages et les territoires ».

 

Par leur hétérogénéité, leur biodiversité et leur fonctionnement biogéochimique, les étangs sont d’indispensables alliés dans leurs fonctions de stockage de l’eau de pluie, de temporisation des ruissellements et de leur aptitude à capter de nombreuses pollutions. Lieux de loisirs, de production de poissons, véritables puits de carbone et réserve de biodiversité, les étangs doivent être protégés et reconnus en tant que tel par la législation ! Nous devons expliquer et convaincre. C’est tout le sens de l’action d’un syndicat comme le nôtre. Je souhaite que cela soit le sens de l’engagement de la nouvelle équipe.

Composition du bureau

Secrétaire

Jean-Pierre BAR

Administrateurs

Laurent BONNAUD

Jacqueline METIVIER

Guy FRULLANI

bottom of page